2002 : Scapino, ange de la rue

D'Adam Guevara


Scapino, ange de la rue est né de la rencontre entre quatre compagnies, La Biznaga de Mexico, Les Enfants de la mer du Lamentin, Acte Sept de Bamako et le Théâtre du Versant de Biarritz.
Les stages échange/formation dirigés par Gaël Rabas et Adama Traore à Mexico et à Scène Nationale de Fort de France sont à lxorigine de ce projet qui a vu le jour au Festival International de Biarritz, La Cita, en octobre 2002.

Le spectacle rassemble des récits en image et en paroles : témoignages présentés dans leur réalité sidérante, recueillis par Françoise Escarpit et Karina Avilès dans les rues de Mexico.
Récits d'une violence hagarde, de fragments de vies : la tragédie des enfants brisés.
C'est aussi une échappée, un voyage désespéré.
Le quotidien, le banal avec la drogue, mais aussi leurs rêveries mélancoliques : un songe créole fantasmagorique. La légende de Ti Jean lxhorizon, « L'enfant des passages », dxaprès les très beaux textes dxIna Césaire. Traités dans une énérgie de carnaval martiniquais, cette scène parle de lxabsence : de la mère, de l'harmonie, de l'Afrique.

Et c'est enfin le retour à la réalité mexicaine, celles des rues de Mexico remplies de cris et de fureur, de chants et de merveilles, mais aussi de visions ou dximages oniriques, pleines du baroque mexicain. Un des personnages représente la résistance, la foi, la force du Mexique, celui qui lutte toujours pour la fierté dxêtre mexicain.


C'est un spectacle sur la résistance des enfants, au monde qui les entoure.



Distribution
Mexique : Dora Garcia, Guillermo Navarro
Martinique : Ruddy Sylaire
Théâtre du Versant : Françoise Dorgambide, Mayem Tahraoui, Samuel Jego
Textes de : Adam Guevara, Ina Césaire, Carlos Fuentes
Récits recueillis par : Françoise Escarpt et Karina Avilès
Mise en scène : Gaël Rabas (Théâtre du Versant), Adama Traore (Acte VII-Bamako)
Traduction de l'espagnol au français : Nathalie Salaberry.

Costumes : Brigitte Ollivier-Duvigneau
Eclairage : Pascal Vermandé
Accessoires : Sophie Bedouck
Régie : Francis Canto, Jacky Rivoal, Jérome Wilk
Scénographie et masques : Brigitte Rabas, Virginie Salane,.
Etude sociologique : Françoise Escarpit, Karina Aviles

Une coproduction
Compagnie La Biznaga-Mexico
Compagnie Les Enfants De La Mer-Le Lamentin
Compagnie Le Théatre du Versant-Biarritz
Compagnie Acte Sept-Bamako